Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Votre déplacement

Axe Digne/Nice : Fermeture de la RN 85 et de la voie ferrée à Chaudon-Norante en raison d’un risque important d’éboulement

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 juin 2011

Prévision de réouverture de la RN 85 sous alternat et de la voie ferrée : vendredi 1er juillet après midi

Pour des raisons de sécurité, la DIR Méditerranée a été contrainte dès vendredi 24 juin en fin de journée de fermer provisoirement la RN 85 à la circulation sur la commune de Chaudon-Norante, ainsi que la voie ferrée des Chemins de Fer de Provence contigüe, en raison d’un risque d’éboulement imminent qui a été constaté au lieu dit « Fontaine-de-la-Forge » sur la commune de Chaudon-Norante.

L’expert du CETE Méditerranée mandaté ce vendredi a confirmé un risque imminent de chute importante de matériaux en masse avec atteinte de la RN 85 et de la voie de chemin de fer de Provence :

  • en raison des poches de matériaux , risque de rupture des grillages s’alimentant rapidement par régression de la falaise sous ces grillages. Les volumes en jeu sont importants ( 500 m3) ;
  • risque d’une chute de plus de 500 m3 de matériaux sur la zone non traitée. 2 cicatrices importantes ont été constatées. Ces cicatrices qui sont horizontales s’étendent sur 10 à 15m de long avec une rupture d’environ 50 cm, très récente (ces derniers jours).
  • risque de chute d’un éperon rocheux d’environ 300 m3, très fracturé et se trouvant entre les deux zones évoquées ci-avant.

L’origine de ces désordres relève du même phénomène affectant l’ensemble de la falaise qui est constituée d’une alternance de bancs verticaux calcaires et marneux très fracturés. En outre, des circulations internes d’eau importantes sont constatées pouvant mettre en pression l’ensemble et désagréger ponctuellement les bancs.

Le risque a été évalué trop important en raison de l’évolutivité récente des instabilités et des volumes de matériaux en jeu lesquels auraient recouvert les voies de circulation (RN85 et CFP).

Les travaux engagés

Dès samedi matin, des travaux de terrassement ont démarré. Ils consistent à réaliser des purges par moyen mécanisé (pelle) depuis le haut de la falaise.

  • création d’une piste d’accès pour atteindre le haut de la falaise : elle a été achevée dès le milieu de matinée samedi 25 juin ;
  • allégement, au dessus de la première zone, des poches de matériaux par un abaissement de la crête : achevé samedi en fin de journée ;
  • purge de la première zone : en cours actuellement ;
  • création d’une piste haute descendante pour accès à la deuxième zone : programmée à suivre lundi matin ;
  • purge de l’éperon rocheux et de la deuxième zone instable : normalement achevée milieu de semaine prochaine.

Afin d’augmenter le plus possible les rendements, l’entreprise COZZI travaille sur une plage de 5H/23H en continu, les travaux de nuit étant jugés trop dangereux compte tenu de la difficulté d’accès et de la pente de la falaise.

L’ensemble des matériaux purgés dont le volume est estimé à 3 000 m3 tombe actuellement sur la route et la voie ferrée et devrait être évacué à compter de mercredi prochain jusqu’ à la nuit de jeudi à vendredi.

Les mesures de circulation prises :

  • Une déviation grande maille par le réseau autoroutier (A8 et A51) entre Nice et Digne les Bains dans les deux sens ;
  • Une déviation par les gorges du Verdon pour les usagers provenant des Alpes Maritimes à partir de la RN 202 au droit de St Julien du Verdon par Castellane (RD 955), Moustiers (RD 952) puis Mézel (RD 953 et 957). Itinéraire interdit aux PL > 19 t sauf désserte locale.
  • Toute autre déviation locale entre entre Digne et Norante est interdite aux poids-lourds (> 3,5t), aux camping-cars et caravanes ainsi qu’aux transports en commun. Ces derniers sont invités à emprunter les axes autoroutiers A51 et A8.

Conclusion de la nouvelle expertise et révouverture partielle au 1er juillet

Suite aux travaux engagés, une nouvelle expertise a eu lieu le lundi 27 juin et a conclu quant à la persistance d’un risque élevé de chute de blocs sur la RN 85 sans travaux de sécurisation qui prendront plusieurs jours. C’est pourquoi, et afin de respecter l’échéance de fin de semaine pour réouverture partielle de la route nationale ainsi que de la voie ferrée, une demi-chaussée est en cours de terrassement entre la voie ferrée et le cours d’eau. Une barrière de protection sera positionnée entre la falaise et la voie ferrée, au plus près de la voie ferrée.

La DIR Méditerranée met tout en œuvre pour remédier le plus rapidement possible à cette situation et vous remercie de votre compréhension. }}}