Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Etudes et chantiers

Viaduc de Rieucros

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 octobre 2007 (modifié le 17 janvier 2011)


Situation
Liaison RD 806 - RD 42

L’ouvrage en construction doit permettre de franchir le vallon de Rieucros. Deux carrefours giratoires le raccordent à la RD 806 (ex RN 106) à l’est et à la RD 42 à l’ouest.
Il permettra de relier les quartiers nord de Mende et d’améliorer ainsi la circulation interne au centre ville.
A terme, cet ouvrage s’intégrera dans le contournement de l’agglomération, dans le cadre de l’aménagement de la RN 88.

Conception et exécution de l’ouvrage

A l’origine, deux variantes architecturales ont été proposées à la consultation :

  • la solution pont mixte : bipoutre acier / hourdis béton
  • la solution béton avec voussoirs à hauteur variable.
    C’est la solution ouvrage mixte qui a été finalement retenue.
    Variante pont mixte

Caractéristiques principales de l’ouvrage

  • l’ouvrage est un pont "mixte acier béton" comportant 3 travées de 80 m - 105 m - 80 m (distance entre piles).
  • longueur 265 m, hauteur 60 m, 2 piles de hauteur 45 m et 57 m en béton armé.
  • un tablier en béton supporté par deux poutres en acier de hauteur variable de 3 m à 4 m 65.
  • profil en long : pente de 5,30 %
    Profil en travers

Détails techniques

  • Mise en place de la charpente métallique par lancement en 4 phases de longueur comprise entre 40 et 90 m.
  • livraison des poutres par éléments de longueur comprise entre 18 et 24 mètres, de hauteur comprise entre 3 et 4,65 mètres, et de masse comprise entre 35 et 70 tonnes.
  • assemblage et soudage sur site.
    Eclairage
  • des poutres à hauteur variable obligeant au cours de la progression lors du lancement, à des corrections permanentes des hauteurs des galets les supportant, pour que l’avant-bec conserve une progression linéaire.
  • un lancement = 2 à 7 jours de progression
  • une réalisation du ferraillage du tablier par acheminement depuis les rives de cages d’armatures préfabriquées
  • un bétonnage du hourdis avec l’utilisation de 2 équipages mobiles prenant appui sur les entretoises, permettant une réalisation progressive du tablier par pianotage : procédure choisie pour maîtriser la fissuration des dalles tout en permettant la réalisation de 2 plots simultanément (gain de temps),un éclairage des trottoirs à partir de la lisse surmontant les écrans acoustiques.

Quelques chiffres

  • terrassements : 26 000 m³ (y compris pistes d’accès)
  • béton : 3 500 m³
  • armatures en acier : 501 tonnes
  • aciers pour charpente : 1200 tonnes.

Travaux

de l’été 2006 à l’été 2008

  • réalisation des pistes d’accès aux piles
  • construction des piles par levées de 4 m
  • assemblage de la charpente coté RD 42 puis lancement sur les appuis
  • réalisation du hourdis béton
  • mise en oeuvre des équipements et de la chaussée

Les acteurs

Maître d’ouvrage : Direction Régionale de l’Equipement du Languedoc Roussillon/Service Maîtrise d’Ouvrage

Maître d’oeuvre : DIR Méditerranée/Service Ingénierie Routière de Mende-Millau

Partenaire : Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement Méditerranée

Architectes : Charles Lavigne et Christophe Cheron

Pour en savoir plus :
Consultez le site internet de la DRE Languedoc-Roussillon.